Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Psaume 90

5 novembre 2013

[audio:http://adventiste.re/files/audio-bible/at/19_psaumes/psa_90.mp3]

1 Prière de Moïse, homme de Dieu. Seigneur! tu as été pour nous un refuge, De génération en génération.

2 Avant que les montagnes fussent nées, Et que tu eusses créé la terre et le monde, D’éternité en éternité tu es Dieu.

3 Tu fais rentrer les hommes dans la poussière, Et tu dis: Fils de l’homme, retournez!

4 Car mille ans sont, à tes yeux, Comme le jour d’hier, quand il n’est plus, Et comme une veille de la nuit.

5 Tu les emportes, semblables à un songe, Qui, le matin, passe comme l’herbe:

6 Elle fleurit le matin, et elle passe, On la coupe le soir, et elle sèche.

7 Nous sommes consumés par ta colère, Et ta fureur nous épouvante.

8 Tu mets devant toi nos iniquités, Et à la lumière de ta face nos fautes cachées.

9 Tous nos jours disparaissent par ton courroux; Nous voyons nos années s’évanouir comme un son.

10 Les jours de nos années s’élèvent à soixante-dix ans, Et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans; Et l’orgueil qu’ils en tirent n’est que peine et misère, Car il passe vite, et nous nous envolons.

11 Qui prend garde à la force de ta colère, Et à ton courroux, selon la crainte qui t’est due?

12 Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre coeur à la sagesse.

13 Reviens, Eternel! Jusques à quand?… Aie pitié de tes serviteurs!

14 Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, Et nous serons toute notre vie dans la joie et l’allégresse.

15 Réjouis-nous autant de jours que tu nous as humiliés, Autant d’années que nous avons vu le malheur.

16 Que ton oeuvre se manifeste à tes serviteurs, Et ta gloire sur leurs enfants!

17 Que la grâce de l’Eternel, notre Dieu, soit sur nous! Affermis l’ouvrage de nos mains, Oui, affermis l’ouvrage de nos mains!

COMMENTAIRE

Le psaume 90 commence avec le titre « Une prière de Moïse, l’Homme de Dieu ». Alors que nous lisons la description de « l’homme de Dieu » c’est la vie de Moïse qui défile devant nos yeux : sa vie en Madian, sa vie alors qu’il conduit le peuple d’Israël à travers de désert pendant 40 ans.

Il a immensément souffert en tant que dirigeant du peuple obstiné. Pensez-y : leurs rébellions, leurs idolâtries, leur incrédulité, leurs plaintes ; et à travers tout cela, il comprit mieux le Seigneur. Ou alors, il était endurant depuis qu’il connaissait le Seigneur.

Il L’a connu en tant que Créateur qui est hors du temps et de l’espace. Il a connu sa puissance et la grandeur de sa sainteté. Cela lui a donné le courage de ne pas avoir peur du peuple, mais d’être ferme afin de les guider avec la justice de Dieu.

Il comprit la condition humaine avec leur incapacité et leur état de péché. Et il savait qu’il était aussi l’un d’eux. « Tu mets devant toi nos iniquités, et à la lumière de ta face nos fautes cachées ». Alors qu’il crie au milieu de son désert où il séjourne : « Reviens, Eternel! Jusques à quand? »

Il cherchait la bonté de l’Éternel, le matin, la seule source de vie qui toujours le satisfera. Il espère que le Seigneur les récompensera avec la joie de sa personne.

Puissions-nous chercher l’Éternel chaque matin et apprendre de sa bonté

Sook-Young Kim
Kyungpook National University
Sangju, South Korea

Traduction : Mickaël Bonnefond

Commentaires

Pas de commentaire

RSS
  • Kambale Sikwaya Méschac says on: 17 novembre 2019 at 11 h 26 min

     

    Rendons gloire à Dieu pour ce bon message qui nous apprend à bien compter nos jours.Puisse Dieu vous bénisse.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*