Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Notre devoir pour aujourd’hui

09 Nov 2013

Quels pas faisons-nous vers le ciel ?

« Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. Comme il se trouvait avec eux, il

leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ; car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit. Alors les apôtres réunis lui demandèrent : Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ?

Maintenir la lampe allumée

08 Nov 2013

Ce que révèle le Christ qui vit en nous

Benjamin Franklin voulait persuader les habitants de Philadelphie d’éclairer les rues pendant la nuit. Le fondateur Américain avait de bonnes raisons pour cela : les rues illuminées dissuaderaient la criminalité et favoriseraient les activités du soir. Mais aussi convaincant qu’il fût, il échoua dans son entreprise.

Franklin décida alors de montrer à ses voisins comment une seule lumière pouvait faire ses preuves. Il acheta une jolie lanterne, en briqua la vitre et l’installa sur un support devant sa maison. Chaque soir, il allumait la mèche. Les passants constatèrent que cette lumière chaleureuse leur évitait de trébucher sur les pierres de la route. Bientôt, d’autres installèrent des lanternes devant chez eux et, au bout de quelques temps, toute la ville fut éclairée.

Que cela impliquera-t-il ?

07 Nov 2013

Faire de notre mieux avec ce que nous avons

Recherche emploi : jeune homme, riche, bonne présentation, en bonne santé, plein d’humour, aimant les voyages et ayant effectué son service militaire.

Offre d’emploi : poste de missionnaire pour diffuser l’Évangile en Afrique centrale. Le candidat doit être préparé à la privation, la maladie et, éventuellement, à une mort violente.

Seul Dieu avait le pouvoir de réunir ces deux petites annonces pour en faire l’expérience de James Hannington, premier pasteur anglican d’Afrique équatoriale de l’Est. Bien que d’autres missionnaires aient servi plus longtemps que lui, ou qu’ils soient plus connus, selon la Société missionnaire de l’Église (Church Missionary Society, ou CMS) : « Le pasteur Hannington a fait plus pour l’Afrique après sa mort que de son vivant ».

Nombre entier ou fraction ?

06 Nov 2013

Tout ou rien

À Long Beach, en Californie, un homme s’arrêta au drive d’un fast-food pour acheter une boîte de nuggets de poulet pour lui et la jeune femme qui l’accompagnait. Le gérant de l’établissement lui remit sa commande en ayant, par inadvertance, glissé dans la boîte le cachet de la recette de la journée à remettre à la banque.

L’homme prit sa boîte et démarra. En s’arrêtant dans un parc pour déguster leur poulet, au lieu des nuggets, le couple découvrit près de 3 000 dollars. Que faire ? Comprenant qu’il s’agissait d’une erreur, l’homme retourna au fast-food et rendit la boîte au gérant ébahi :

À quoi est-ce que je pense ?

05 Nov 2013

Sensibilité morale et influence spirituelle    

Le joueur d’échecs de l’exposition itinérante Body Worlds (1) ne ressemble pas un joueur d’échecs ordinaire concentré sur l’échiquier pour préparer son prochain. Sa peau a été complètement enlevée, afin d’exposer ses muscles, tendons et ligaments. Les muscles du dos ont été retirés pour laisser paraître les nerfs de sa moelle épinière et on a ôté sa boîte crânienne pour exposer son cerveau, formant une protubérance au niveau du front. À l’arrière, on peut suivre la colonne vertébrale depuis la base du cerveau, jusqu’à la première vertèbre lombaire où elle bifurque, entre autres, dans le nerf sciatique qui descend tout le long de la jambe, jusqu’aux pieds. On peut apercevoir les racines sensitives dorsales, la dure-mère, les artères vertébrales et les ganglions rachidiens se connectant à d’autres parties du corps. Il est évident que le cerveau est intimement lié à toutes les parties du corps. Après tout, il faut un cerveau pour pouvoir jouer aux échecs, ou faire quoi que se soit d’autre.

La pensée cruciforme

04 Nov 2013

Quelles sont les motivations de nos relations avec autrui ? 

Imaginez la forme toute simple d’une croix. Le plan d’une cathédrale, une épée, la queue d’un avion, une molécule de laminine, des pierres tombales, des boucles d’oreille, des parachutes et même le drapeau Suisse ! Les objets en forme d’une croix sont dits « cruciformes ». Ce terme provient du latin crux qui signifie « croix », ajouté du suffixe « forme ».

Imaginez maintenant un esprit en forme de croix : un esprit cruciforme. Je ne parle évidemment pas d’un cerveau humain en forme de croix, mais d’une pensée qui est spirituellement et moralement modelée selon la signification de la croix : l’attitude de sacrifice et de don de soi qui a conduit Jésus-Christ à se dépouiller de lui-même pour les autres, à prendre la forme d’un serviteur, s’humiliant lui-même « jusqu’à la mort, la mort sur la croix » (Ph 2.8).

Les choses profondément cachée mais visibles

03 Nov 2013

Albert Einstein avait cinq ans quand il vit une boussole pour la première fois. L’aiguille le fascinait. Chaque fois qu’il tournait, secouait et essayait de diriger brusquement le vieil objet dans une nouvelle direction pour le désorienter, l’aiguille de la boussole retrouvait toujours sa direction initiale : vers le nord magnétique. C’est un miracle, pensait-il.

Einstein aimait raconter l’histoire de ce moment où, pour la première fois, il pressentit qu’il existait derrière les choses apparentes « quelque chose de profondément caché ». Ce garçon curieux continua alors à étudier ces forces cachées et devint le grand physicien qui prouva ce qui défiait toute explication et ce qui permit d’identifier ce que personne ne voyait : le lien mystérieux entre l’énergie et la matière, l’invisible qui détermine le visible.

Le royaume des cieux dans notre coeur

02 Nov 2013

L’année dernière, pour la première fois, j’ai eu la chance de marcher au bord de la Mer de Galilée. En observant cette mer ancienne et les collines verdoyantes qui l’environnaient, j’ai facilement pu imaginer la vie à cet endroit, il y a deux mille ans, quand Jésus arpentait ces mêmes rives.

Je pouvais le voir, debout sur cette plage étroite et rocheuse, dans le soleil du matin, entouré d’une foule de gens de tous âges qui essayaient de s’approcher autant que possible de ce Maître singulier, Guérisseur et, peut-être même, libérateur ?

Des ramifications qui vont loin

12 Fév 2012

Aecio E. Cairus

Comment le réveil adventiste a changé le monde religieux

Forte de ses plus de 17 millions de membres, l’Église adventiste n’est plus un petit groupe chrétien marginal. Si nous étions un pays, nous dépasserions la population combinée de l’Autriche, de la Norvège et de la Mongolie. Mais l’adventisme du 7e jour n’est que la pointe d’un iceberg – d’un mouvement qui a captivé le monde chrétien depuis le 19e siècle et qui s’est ramifié de différentes façons. Appelé le grand réveil international adventiste, ce mouvement n’a pas seulement engendré le millérisme et l’Église adventiste du 7e jour, mais aussi le dispensationalisme et le pentecôtisme. Ainsi, des centaines de millions de personnes partagent avec nous la conviction d’un retour prochain, littéral du Christ, lequel se produira 1 000 ans avant le jugement final.

Néhémie : de l’action au réveil… et du réveil à la réforme

10 Fév 2012

Gerald A. Klingbeil

Le peuple de Dieu avait connu des périodes de profondes ténèbres. Avec Jérusalem en cendres, le temple détruit, et la plupart des Israélites en exil à Babylone, la situation semblait désespérée. C’est alors que Dieu fit l’im possible : Babylone tomba, et la nouvelle superpuissance médo-perse permit au peuple de Dieu de retourner dans son pays – la terre promise – dans un second exode. Le Seigneur « réveilla l’esprit de Cyrus », le roi perse (Es 1.1). Quand Dieu touche un cœur, comment celui-ci pourrait-il résister ?