Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Le sanctuaire résumé

25 Fév 2017

1. INTRODUCTION.
Le sanctuaire n’est pas une institution destinée à accomplir des rites magiques pour rendre un dieu fâché favorable à son peuple. Le sanctuaire hébreux est à l’opposé de cette conception païenne de la religion. C’est un moyen pédagogique d’éducation pour un peuple qui sort de plusieurs siècles d’esclavage. Plus de 40 chapitres de l’Ancien Testament lui sont consacrés.

Le baptême de Jésus

08 Fév 2017

Le baptême est l’un des principaux rituels du christianisme. C’est la porte d’entrée à l’Église et le symbole d’une nouvelle vie. Quand nous lisons attentivement le récit du baptême de Jésus, nous remarquons que, devant l’opposition de Jean-Baptiste, le Christ lui a dit: « Accepte qu’il en soit ainsi pour le moment. Car voilà comment nous devons tous ce Dieu demande » (Matthieu 3.15, BFC).
Un moment… « Ce que Dieu demande » ? A quel endroit de la bible Dieu a-t-il demandé que le Christ soit baptisé ? Analysons la rencontre de et de Jean-Baptiste de deux point de qui éclaireront cette question

L’Agneau de Dieu
Quand Jean-Baptiste a vu Jésus s’approcher de lui, il s’est exclamé : « Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1.29). Ces paroles prennent un sens spécial quand nous comprenons qui les a prononcées. Jean le Baptiste était le fils de Zacharie et d’Élisabeth, tous les deux de la tribu de Lévi (Luc 1.5) qui était la tribu des prêtres. Jean ainsi que son père (Luc 1.8) appartenaient à l’ordre du sacerdoce.
Dans l’Ancien Testament, Dieu avait ordonné que les prêtres inspectent les animaux destiné à être sacrifiés (Lévitiques 5.18). Quand le prêtre déclarait que l’animal était apte, on procédait alors au sacrifice. Ainsi, au bord du Jourdain, nous avons un prêtre signalant Jésus comme « L’Agneau de Dieu », le déclarant pur et sans défaut, apte à être sacrifié pour nous. Le Christ est venu pur mourir pour nous en sacrifice pour nos péché et, trois ans auparavant, à l’occasion de son baptême, il a reçu « l’accord » que seul un prêtre pouvait donner.

Notre Intercesseur
La deuxième « exigence » à laquelle Jésus a répondu en se trouvant avec Jean-Baptiste, et de manière plus concrète en étant baptisé, se révèle quand nous comprenons que Jésus n’a pas été seulement offert en sacrifice pour nous, mais encore qu’il est notre médiateur devant Dieu, notre grand prêtre (voir Hébreux 4.14). Dans l’Ancien Testament, Dieu a donné à Moïse les instructions suivantes sur les prêtres : « Voici ce que tu feras pour les consacrer, afin qu’ils exercent pour moi le sacerdoce. » […]Tu présenteras Aaron et ses fils à l’entrée de la tente de la Rencontre, et tu les laveras avec de l’eau » (Exode 29.1, 4). Plus loin, la bible mentionne que « Moise dit à la communauté : Voici ce que l’Éternel a ordonné de faire. Moise fit avancer Aaron et ses fils, et il les lava avec de l’eau. » (Lévitiques 8.5, 6). L’avez-vous remarqué ? Le Seigneur a « ordonné » à ceux qui exerçaient en tant que prêtre de passer d’abord par le rituel de se laver avec de l’eau. Dans le cas de Jésus Christ, son baptême nous indique qu il est notre médiateur et c’est pourquoi nous pouvons nous approcher « avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, en vue d’un secours opportun » (Hébreux 4.16).
Quand Jésus a été baptisé, une voix du ciel disant ces parole se fit entendre : « celui-ci est mon fils bien aimé, celui qu’il m’a plu de choisir ; » (Matthieu 3.17, TOB) celui qui décide de se faire baptisé deviens aussi un «  fils bien aimé » de Dieu et intègre la « Lignée choisie », le «  sacerdoce royal », la  « nation sainte et le peuple que Dieu s est acquis » (1 Pierre 2.9, NBS)

Jorge Luis Rodriguez
Article publié dans la revue « Priorité »

Le baptême du Saint-Esprit

04 Fév 2017
Dieu nous a donné Jésus, et en Lui Dieu est révélé . Notre Rédempteur a dit : « Si quelqu’un m’aime, il gardera Ma parole, et Mon Père l’aimera; Nous viendrons à lui, et Nous ferons Notre demeure chez lui ». … Si nous connaissons Dieu et Jésus-Christ qu’Il a envoyé, une joie ineffable remplira l’âme. Oh ! Comme nous avons besoin de la présence divine ! Tout ouvrier devrait élever sa prière à Dieu pour être baptisé du Saint-Esprit. Des groupes devraient se réunir pour demander à Dieu une aide spéciale, et la sagesse  céleste, afin que le peuple de Dieu sache comment planifier, concevoir et accomplir l’œuvre.
Testimonies to Ministers and Gospel Workers, p. 169
Témoignages pour les pasteurs, p.80.

Explication en profondeur sur la Prière

28 Juil 2016

La prière d’intercession : le soutien de Dieu

En effet, nous avons besoin les uns des autres. Nous devons nous soutenir mutuellement. Nombreux sont ceux qui vivent sans espérance, apportons-leur quelques rayons de soleil. Beaucoup ont perdu courage, adressons-leur des paroles de réconfort. Nous devons leur tenir la main et les assurer de notre solidarité à leur égard. Il faut que nous réalisions que nous ne sommes pas seuls durant nos luttes. D’autres êtres portant les mêmes fardeaux que nous s’écorchent les orteils aux mêmes pointes acérées de la vie que nous. Il est vrai qu’il existe plusieurs manières de témoigner notre soutien aux personnes qui nous entourent, mais ce matin, je vais vous parler de l’une des méthodes les plus efficaces, c’est « la prière d’intercession ».

EXPLICATION EN PROFONDEUR SUR L’UNITÉ DU CORPS DU CHRIST

31 Mar 2016

Les liens de l’unité qui rassemblent les membres de l’église doivent être aussi solides et harmonieux que les différentes parties du corps humain. Les mains, la tête et les pieds sont unis si étroitement, sont tellement interdépendants, qu’un membre ne peut vivre et agir indépendamment des autres membres. La vie et l’Esprit de Christ évidente que Dieu a envoyé Jésus dans le monde pour le sauver. C’est là un argument que les gens du monde ne peuvent réfuter. C’est pourquoi Satan est constamment à l’œuvre pour rompre cette union et cette harmonie, afin que les incrédules, en voyant les apostasies, les dissensions et les disputes parmi ceux qui se disent chrétiens, soient dégoûtés de la religion et confirmés dans leur impénitence. Dieu est déshonoré par ceux qui prétendent croire à la vérité et qui, en même temps, sont en désaccord et en chicane les uns avec les autres. Satan est le grand accusateur des frères, et tous ceux qui s’engagent dans une telle œuvre sont enrégimentés à son service. Testimonies, vol. 5, pp. 619, 620; Témoignages, vol. II, p. 310.

L’argument le plus convainquant que nous puissions donner au monde quant à la mission de Christ est que nous soyons trouvés dans une unité parfaite. Une telle unité telle qu’elle existe entre le Père et le Fils doit être manifestée parmi tous ceux qui croient en la vérité. Ceux qui sont ainsi unis dans une obéissance implicite à la Parole de Dieu seront remplis de puissance. Si tous se consacraient complètement au Seigneur et si par la sanctification accomplie par la vérité, ils vivaient en unité parfaite, quelle puissance convaincante accompagnerait la proclamation de la vérité ! Comme il est triste que tant d’églises gâchent l’influence sanctifiante de la vérité, parce qu’ils ne manifestent pas la grâce salvatrice que ferait l’unité avec Christ, – de même que Christ est un avec le Père ! Si tous révélaient l’unité et l’amour qui devraient exister parmi les frères, la puissance du Saint-Esprit serait manifestée dans son influence salvatrice. En proportion avec notre unité avec Christ sera notre puissance pour sauver les âmes. Nous devons chercher des âmes, comme elles-mêmes doivent rendre compte à Dieu. Ceci est notre grande œuvre. Nous devons faire d’intenses recherches pour avoir la sagesse d’en haut afin de savoir comment ceci peut être accompli avec succès. Notre travail sera des plus efficaces lorsque nous agirons en harmonie parfaite sous la direction du Saint-Esprit. Alors, qu’il n’y ait aucune séparation qui affaiblirait la cause de Dieu. Bible Training School, February 1, 1906

Avoir faim de la Parole

19 Mar 2016

De merveilleuses expériences de foi finissent par flétrir. Mais la Parole de Dieu, elle, demeure éternellement.

J’aime beaucoup lire. Depuis le jour où j’ai compris que les petits caractères noirs sur du papier blanc racontent de merveilleuses histoires, je suis devenue passionnée de tout ce qui est imprimé. Je me suis mise à lire tout ce qui me tombait sous les yeux : annonces, étiquettes de produits alimentaires, boîtes de céréales, revues, livres – même les manuels d’instructions !

La liste des dons de Dieu

15 Mar 2016

James Park

Issu d’un contexte catholique et séculier, je me suis converti il y a environ 35 ans. C’est alors que j’ai découvert cette étonnante citation de l’Esprit de prophétie : « Les 12e et 13e chapitres de 1 Corinthiens devraient être gravés dans la mémoire, l’esprit et le cœur[1]. » Bien que connaissant déjà 1 Corinthiens 13 en tant que chapitre de l’amour, je n’en savais que fort peu sur le chapitre précédent beaucoup plus long.

Tandis que je commençais à graver lentement les leçons dans « mon cœur et mon esprit », une théologie précieuse de la relation entre les dons de l’Esprit (telle que soulignée dans 1 Corinthiens 12) et le fruit de l’Esprit (tel que décrit dans 1 Corinthiens 13) a commencé à émerger. Cet article explorera brièvement une croyance fondamentale qui traite des dons et des ministères spirituels. Il soulignera d’abord la relation entre les dons de l’Esprit et le fruit de l’Esprit, puis donnera une vue d’ensemble sommaire du fondement biblique de la croyance doctrinale. Enfin, il fournira davantage de ressources qui nous aideront à mettre la théorie en pratique.

EXPLICATION EN PROFONDEUR SUR LA DIVINITÉ DU SAINT ESPRIT

04 Fév 2016

Le caractère pleinement divin du
Saint-Esprit

Il y a dans l’Écriture de nombreux éléments de preuve témoignant de la nature divine de l’Esprit. Le plus flagrant est, dans le livre des Actes, la tragique histoire d’Ananias et Saphira, revenus en privé sur les vœux sacrés qu’ils avaient faits au Seigneur. Venus déposer publiquement des offrandes partielles aux pieds des apôtres, ils furent frappés de mort subite, mais avant, Pierre avait donné une explication marquante de leur destin : ils avaient menti à l’Esprit saint. Puis il avait ajouté, stupéfiante révélation, qu’ils avaient menti non « pas à des humains […] mais à Dieu » (Actes 5.3,4).
La conclusion qui s’impose est bien que le Saint-Esprit est un être divin.

Virus Ebola : Appel à la Prière

02 Oct 2014

Le président de l’Eglise Adventiste du Septième jour, Ted N.C. Wilson a publié le 26 septembre la déclaration suivante :

Au nom de la direction et des membres de l’Église Adventiste du Septième jour dans ses 13 divisions mondiales, et bien sûr des plus de 18 millions de membres répartis dans 215 pays, je voudrais exprimer ma profonde préoccupation concernant la population de l’Afrique de l’Ouest qui vit maintenant sous la menace du virus Ebola – notamment en Guinée, au Sierra Leone, au Liberia, au Sénégal et au Nigeria.