Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Jacques 1

31 août 2018

Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut!

Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,

sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience.

Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.

Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.

Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre.

Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur:

c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.

Que le frère de condition humble se glorifie de son élévation.

10 Que le riche, au contraire, se glorifie de son humiliation; car il passera comme la fleur de l’herbe.

11 Le soleil s’est levé avec sa chaleur ardente, il a desséché l’herbe, sa fleur est tombée, et la beauté de son aspect a disparu: ainsi le riche se flétrira dans ses entreprises.

12 Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

13 Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.

14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.

15 Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.

16 Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés:

17 toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.

18 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures.

19 Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère;

20 car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu.

21 C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes.

22 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.

23 Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,

24 et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était.

25 Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

26 Si quelqu’un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion de cet homme est vaine.

27 La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

COMMENTAIRE

Jacques, demi-frère de Jésus et grand leader de l’église (Ga. 1.18-19) écrit au peuple de Dieu dispersé dans les toutes nations du monde. Il les appelé « amis » et les encourage dans leur marche avec Jésus alors qu’ils laissent Dieu travailler sa bonté dans leur vie. Il leur dit qu’ils peuvent grandir spirituellement en exerçant continuellement leur foi qu’ils ont en Dieu. Ce qu’il leur dit s’applique à nous aujourd’hui.

Comment exercez-vous la foi ? C’est en se reposant tous les jours, toutes les semaines et tous les ans sur Dieu, à vous aider à traverser les tempêtes qui se présentent dans la vie. À chaque fois que nous survivons et que nous endurons les difficultés cela rend fortifie notre foi, et nous rapproche de Dieu. Comme notre foi se fortifie, nous serons mieux préparer pour les futurs défis qui arriveront certainement.

Nous ne devrions jamais accuser Dieu de permettre des tentations et des difficultés. Dieu n’inflige pas de l’anxiété, de la douleur ou de la souffrance sur son peuple juste pour voir si une personne est loyale. Les tentations que nous rencontrons viennent souvent d’un coeur non consacré. Parfois volontairement et involontairement nous nous plions à elles, nous menant sur la voie qui nous éloigne de notre aimant Seigneur.

Ne vous laissez pas égaré par ceux qui disent que tous ce que vous avez à faire est de connaître la parole de Dieu pour être sauvé. Le diable a personnellement vu, entendu et connu Christ, la « Parole. (Jean 1.1-3). Nous ne devons pas seulement connaître mais aussi expérimenter une relation avec le Seigneur et vivre sa volonté pour notre vie.
Les dix commandements ont été donnés à l’homme comme un miroir de sa condition spirituelle. Si il ne regarde pas dans le miroir il ne peut savoir ce à quoi il ressemble, ou quelle est sa condition spirituelle. Les lois de Dieu reflètent dans les domaines de nos vies qui ont besoin d’être lavés par le sang du sacrifice de Jésus Christ pour nous. Lorsque nous faisons cela, nous laissons ses commandements faire leur travail. Lorsque nous voyons nos besoins et faisons connaître notre désir d’être purifié, Dieu nous bénira, nous permettra, et nous soutiendra alors que nous faisons le choix quotidien de faire sa volonté.

Robin Pratt
Child and Family Studies
Carolina Conference
United States

Commentaires

2 Commentaire(s)

RSS
  • KOUKOUI A. Alban says on: 25 août 2015 at 14 h 45 min

     

    très instructif

  • KOUKOUI A. Alban says on: 25 août 2015 at 14 h 47 min

     

    Que le seigneur vous fortifie et bénisse.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*