Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Vigile matinale 17 avril

17 avril 2019

Monteur Par-Dessus Tout

« De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt!  » Jacques 3:5

Le mot “langue » a plusieurs significations, qui impliquent généralement des usages de l’organe qui porte ce nom. Nous parlons de notre maternelle (première langue) ou de donner à quelqu’un un ‘bon coup de langue’ (une réprimande) . Un des plus grands dons de Dieu pour l’humanité, et « une petite partie du corps » comme la décrit le verset d’aujourd’hui, la langue est un organe musculaire que l’on trouve dans la bouche.

Les nombreux usages de la langue incluent la manipulation de la nourriture en mâchant, en comprenant des papilles gustatives qui nous permettent d’apprécier le goût de la nourriture, en sentant diverses choses [comme des plaies dans la bouche ou la nourriture entre les dents), en nous nettoyant les dents, et bien sûr en nous permettant de parler.

En tant qu’organe, la langue a beaucoup de vaisseaux sanguins, de muscles et de nerfs. Une langue normale et saine, est rosée et humide, mais elle peut avoir des maladies, que l’on peut prévenir. Elles comportent les infections, des réactions allergiques, et des cancers. La langue peut enfler comme résultat d’une réaction allergique, de médicaments ou de traumatisme. On a besoin de trouver la cause de l’enflure pour la soigner.

L’infection la plus fréquente de la langue est la mycose, habituellement due au Candida que l’on trouve normalement dans la bouche. Tout déséquilibre dans le système du corps-comme une baisse du système immunitaire-peut entrainer une croissance rapide de la mycose et de la formation de plaques blanches sur la bouche.

Faisant partie de l’hygiène orale, on devrait se brosser la langue, tout comme les dents. Ceci devrait tenir éloignées l’infection et la mauvaise haleine (halitosis). Les maladies de la langue, peu importe leur taille, affectent le bien-être général d’une personne parce que cela touche le manger et le boire.

En sus de nous occuper de l’hygiène physique de nos langues, nous devrions aussi prendre soin de nos langues afin qu’elles ne répandent pas des mensonges et de la haine par les mots que nous prononçons. En d’autres mots, nous devrions prendre soin de l’hygiène des mots prononcés par nos langues, de même que de nos langues.

Pépite de santé :
« L’hygiène de la langue-à la fois au sens de littéral et figuré-en une bonne habitude. »

Commentaires

Pas de commentaire

RSS
  • JOCELYNE ANNETTE says on: 17 avril 2019 at 12 h 00 min

     

    Re bonjour j’attend votre réponses excusez moi jai envoyer mon message sous la vigile du 13 Avril désolé bne journée

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*