Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Vigile matinale 15 juillet

15 Juil 2017

La semence sacrifiée pour la vie

« Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence. Elle te brisera la tête, et toi tu lui briseras le talon. »
Genèse 3:15 (version Darby)

Dans le verset du jour, quand il est parlé de semence messianique, nous comprenons qu’il s’agit de Jésus- Christ.
Dans le jardin d’Éden, Dieu prononça sa sentence contre Adam, Eve, et Satan le diable.

Nous pouvons lire la condamnation d’Adam dans Genèse 3: 17-19. Celle d’Eve se trouve dans Genèse 3:16 et celle du diable dans Genèse 3:14-15. Après la sentence que Dieu leur infligea, il parla du futur sauveur comme d’une semence. La semence, dont il est question aujourd’hui, viendrait pour faire disparaître les maux provoqués par Satan le diable, le serpent originel: « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité* et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon » Genèse 3:15.

Ainsi, la semence promise écraserait Satan et ceux qui le suivront au cours des siècles. Au fil du temps, Dieu a graduellement révélé davantage de renseignements sur la descendance dont le « Messie » fait partie. De nombreuses prophéties bibliques donnaient des détails sur l’aspect de la vie sur Terre du Messie (aussi appelé Christ) ; ainsi, Il allait endurer de terribles traitements, afin de remplir son rôle dans le dessein de Dieu. Mais pourquoi le Messie devait-il mourir ?

Selon Daniel 9 :24-25, le Messie viendrait pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle…

Qu’allait accomplir d’autre le Messie et comment ?
La réponse se trouve dans Ésaïe 53:5 : « Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris », et au verset 10 du même chapitre: on lit ceci: « Il a plu à l’Éternel de le briser par la souffrance… Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, il verra une postérité et prolongera ses jours ; et l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains. »

Ainsi c’est sur la croix que le Messie a accompli le plan du salut établi par Dieu en faveur de l’humanité. Dans Jean 19:30, on peut lire: « Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête ; il rendit, l’esprit. »

Par sa mort sur la croix, Jésus a racheté tous les humains fidèles de la condamnation à mort. « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus- Christ» Romains 8:1. Oui, « la loi de l’esprit de vie en Jésus- Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort» Romains 8:2. Merci pour cette délivrance, Seigneur!

Alain ROSIER

*Le terme utilisé en langue hébraïque se traduit en français aussi bien par « descendance » que « semence » ou encore « postérité »

Commentaires

1 Commentaire

RSS
  • BATAILLARD Gilles says on: 15 juillet 2017 at 21 h 13 min

     

    Depuis des temps et des temps j’ai moi aussi vecu dans le péché J’en demande pardon a mon pere et a mon frere qui est mort pôur moi sur cette croix

Votre adresse lectronique ne sera pas publi. Les champs obligatoires sont marqus *

*