Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Vigile matinale 14 avril

14 avril 2019

Aliments Naturels – Légumes

« Il fait germer l’herbe pour le bétail, Et les plantes pour les besoins de l’homme, Afin que la terre produise de la nourriture » Psaume 104:14

 

Récemment j’ai été invite à participer à une campagne de santé et d’évangélisation menée par les étudiants du Malamulo College des Sciences de la Santé a Mzuzu, Malawi.
Quel événement réconfortant! Les jeunes ont pris de leur temps pour offrir des services médicaux sous la direction d’un personnel qualifié et de leurs professeurs. Ils ont rendu visite aux malades de la communauté et ont donné des leçons de santé et d’hygiène.

Pour ma part, j’ai été interpellé par une présentation sur la nutrition à laquelle j’avais assisté dans un des sites, Un jeune homme a présenté le bonongwe, apparemment un légume très connu de l’endroit, qui pousse facilement sans avoir besoin de beaucoup d’attention. Apparemment, même s’il est délicieux, beaucoup de personnes l’ont délaissé au profit de légumes plus récents, vendus au marché, comme le chou.

Le présentateur a révélé que ce légume indigène est une source riche en vitamine C. Ses racines ont un taux élevé de protéine et quelques minéraux. Mais, chose plus importante, on le connaissait traditionnellement pour ses vertus médicinales comme calmant les douleurs d’estomac et soulageant les symptômes de l’ulcère gastro-intestinal quand les feuilles sont bouillies et que le jus est bu dans une période donnée. Grâce à son taux élevé de magnésium, il réduit aussi les brûlures d’estomac et la fréquence de la diarrhée. Ses racines forment un cataplasme qui aide à faire sécher un furoncle, réduisant ainsi la douleur et hâtant la guérison.

Le présentateur a prévenu l’auditoire que cela concernait le type rouge et NON le type vert de ce légume. Il voulait aussi que l’auditoire comprenne que si certains de ces symptômes persistaient après deux jours, il devait avoir recours à des professionnels de la santé qualifiés. Ceci est aussi vrai si les symptômes empirent.

Dieu n’est-Il pas merveilleux de nous avoir pourvus de nourritures qui sont aussi médicinales? Dans plusieurs cas, nos ancêtres connaissaient les propriétés médicinales de simples nourritures et de plantes de notre voisinage, mais lentement nous les avons ignorées pour les remplacer par des légumes importés et plus chers. Malheureusement nous délaissons ces nourritures traditionnelles avec la notion qu’elles sont « anciennes », ou “pour les pauvres », à notre détriment personnel. Nous devrions revenir à nos aliments nutritifs et indigènes tel le bonongwe. D’autres légumes riches en nutriments incluent les feuilles de potiron, les feuilles de pommes de terre, et les feuilles de haricot, pour mentionner quelques-uns. Ces feuilles résistent souvent à la sécheresse et fleurissent avec un peu de pluie.

Pépite de santé :
« Les besoins de nutrition peuvent être satisfaits par des légumes indigènes trouvés localement. »

 

 

Commentaires

2 Commentaire(s)

RSS
  • Murielle Houdail says on: 14 avril 2019 at 1 h 44 min

     

    Je souhaiterais recevoir la vigile matinale du mois d avril et de Mai 2019

    • Modérateur says on: 14 avril 2019 at 21 h 56 min

       

      Désolé, impossible de vous l’envoyer, vous pouvez vous procurer le livre intitulé :Nuggets de santé

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*