Réveil et Reforme

Blog « Réveil et Réforme » de l'Église Adventiste du Septième Jour de l'île de La Réunion

Vigile matinale 21 mars

21 Mar 2017

Avec ceci ? Boulangerie, peut-être !?

« …car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. [ ]…Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif…» Jean 6 :33, 35

Nous avons évoqué le rôle que jouèrent les boulangers viennois, en alertant les défenseurs, lors du siège de leur ville par les Turcs, en 1683. Nous aussi jouons tous, à un moment ou un autre, le rôle de boulangers spirituels auprès de nos prochains.
Alors qu’il était tenté par Satan, pour ce qui touche au fait d’assouvir sa faim et au domaine de la nourriture mais aussi de l’orgueil et de l’égoïsme, « Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Matthieu 4:4

Tout comme les boulangers veillaient pour préparer le pain, nous devons aussi nous tenir prêts pour distribuer chaque jour le pain de vie à ceux qui nous entourent. C’est un devoir que de partager avec eux ce pain de vie dont nous nous nourrissons. « Je suis le pain de vie. Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement… » Jean 6:48-51a

Mais n’allez pas croire que pour partager le pain de vie, il faille obligatoirement et uniquement prêcher par des mots. Nous devons être une source de réconfort et de joie, ainsi qu’un exemple, par nos actes (ce peut-être aussi en distribuant du pain ou une autre nourriture physique à ceux qui en ont besoin) et nos décisions qui doivent refléter le fait que ce pain spirituel est notre nourriture.
« Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. » 1 Corinthiens 5 :7-8

N.B : Remerciements à Marie-Danielle ESSART dont une présentation a inspiré cette méditation. Marie-Danielle, grande boulangère et pâtissière amatrice, a nourri physiquement nombre d’étudiants désargentés en Martinique, avec ses pains complets aux raisins secs et ses pizzas mais aussi spirituellement, par son affection et sa maison ouverte à tous ceux qui en avaient besoin.

Olivier REGIS

Votre adresse lectronique ne sera pas publi. Les champs obligatoires sont marqus *

*